Suchen
Genève

La batellerie de l'Etat au service de notre environnement

Grâce à leurs nouveaux équipements, les bateaux assurent le compostage en plein lac des végétaux récoltés, limitant ainsi fortement les transports par camions

Les 30 kilomètres de rives lémaniques genevoises, représentant pas moins de 22 hectars de fonds lacustres sont soigneusement entretenus par les équipes de spécialistes de l'Etat de Genève au moyen de la batellerie du canton. Dans l'optique d'assurer la sécurité des voies navigables et le bon usage des espaces de baignade, des centaines de mètres cubes de plantes aquatiques et d'algues sont extraites des eaux du lac chaque année. Jusqu'il y a peu, cet excédent de verdure était transporté par camion vers un lieu d'incinération. Ce processus entrainait des nuisances environnementales indésirables liées au transport de ces végétaux et à leur combustion.

Le récent renouvellement de la batellerie genevoise a permis de mettre en place une gestion beaucoup plus écologique des herbiers lémaniques. En effet, contrairement à leurs prédécesseurs, les bateaux de l'Etat sont désomrais équipés pour pouvoir décharger leur récolte directement dans une zone dédiée du lac grâce à une méthode aussi innovante qu'efficace: les déchets végétaux sont déposés dans un filet flottant installé au large. Ils n'ont ainsi plus besoin d'être évacués car ils se décomposent rapidement – sans autre intervention – directement dans le lac via un processus de compostage lacustre parfaitement naturel. Les déchets souillés par les activités humaines récoltés dans le lac continuent quant à eux à être incinérés pour éviter toute pollution des eaux.

Cette nouvelle gestion des végétaux lacustres est effectuée au cours de la saison estivale en prenant en compte les enjeux des écosystèmes aquatiques. Dès l'automne, le filet flottant utilisé pour ces activités d'entretien retrouve sa fonction d'origine : l'acclimatation des truites destinées au repeuplement des ruisseaux genevois.

Cette approche durable de l'entretien des espaces lacustres permet une gestion des rives respectueuse de la biodiversité mais aussi du climat en supprimant des transports par camion évitables. Elle positionnne Genève à la pointe des solutions développées dans ce domaine.

Sujet RTS Info: A Genève, les plantes aquatiques invasives sont compostées dans le lac – rts.ch – Genève

Faucardage
Retour Suite